Faire un don

Statistiques

Statistiques canadiennes concernant le myélome multiple

Le Canada est l’un des rares pays à s’être doté d’un système de registre du cancer permettant de suivre les tendances relatives au cancer pour l’ensemble de la population.

Les registres tenus à l’échelle nationale, provinciale et territoriale constituent des ressources importantes qui peuvent servir à la recherche, l’échange de connaissances, la planification et la prise de décisions à tous les niveaux.

Toutefois, il faut toujours demeurer conscient du fait que de telles statistiques :

  • sont de nature très générale;
  • sont fondées sur un grand nombre de personnes atteintes d’un cancer et ne permettent pas de prédire exactement ce que l’avenir réserve à une personne en particulier;
  • ne tiennent pas toujours compte des autres maladies, de la réponse de chacun aux traitements, ou des autres causes du décès, particulièrement ceux liés à la pandémie de la COVID-19.

Selon les Statistiques canadiennes sur le cancer de 2021, le myélome représente 1.9% des nouveaux cas de cancer projetés au Canada chez les hommes, et 1.4% chez les femmes.

  • Nouveaux cas de myélome projetés et taux d'incidence : Le nombre de nouveaux cas de myélome diagnostiqués en 2021 a été estimé à 3 800 (2 300 hommes et 1 500 femmes) – ce qui représente un taux d'incidence de 10,9 sur 100 000 pour les hommes et de 8,4 sur 100 000 pour les femmes. Environ 10 personnes reçoivent un diagnostic de myélome chaque jour.
  • Variation annuelle en pourcentage des taux d'incidence du myélome (1984-2017) : Par rapport à d'autres cancers, le taux d'incidence du myélome chez les hommes a connu une plus grande augmentation (2,5 % par an). On note cette augmentation chez les hommes depuis 2007 (environ 2,5 % par an). Chez les femmes, seul le mélanome (2,0 % par an) a augmenté plus que le myélome (1,6 % par an). Cette augmentation chez les femmes est rapportée depuis 2005 (environ 1,6 % par an).
  • Décès et taux de mortalité projetés par myélome : Le nombre total de décès dus au myélome au Canada a été estimé à 1 620 (930 hommes et 690 femmes); le taux de mortalité national était de 3,5 pour 100 000 personnes (4,5 pour les hommes et 2,7 pour les femmes).
  • Survie du myélome au fil du temps (1992-1994 par rapport à 2015-2017) : Par rapport à d'autres cancers, le myélome a connu l'une des augmentations les plus importantes en terme de survie au fil du temps (23 points de pourcentage). Le taux de survie à cinq ans pour le myélome entre 2015 et 2017 était estimée à 50 % (hommes et femmes combinés), ce qui signifie que 50 % des cas de myélome survivront au moins 5 ans après le diagnostic. Le taux de survie à dix ans pour le myélome entre 2015 et 2017 était estimée à 30 % (hommes et femmes combinés).

Cliquez ici pour lire le rapport complet.

Source: Comité directeur des statistiques sur le cancer de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2021. Toronto (Ontario) : Société canadienne du cancer, 2021.