Participez à la Marche Myélome Multiple. Faites un pas vers la guérison.

Faire un don

Gérer les émotions

Il est commun d’éprouver diverses émotions en raison de cette situation unique et particulière : rempli d’espoir un instant, découragé l’instant suivant. Le mot « cancer » lui-même provoque la peur chez la plupart des gens. Rappelez-vous de prendre les choses un jour à la fois. Chaque jour apportera de nouveaux apprentissages, de nouvelles compétences et de nouvelles stratégies d’adaptation.

Les émotions et les besoins de l’aidé

L’aidé peut avoir de la difficulté avec le fait de dépendre de vous, ou peur d’être un fardeau. Il est même possible que vous ayez l’impression d’être parfois trop autoritaire, ou de ne pas aider suffisamment.

Parlez et travaillez avec la personne que vous aidez pour trouver l’équilibre qui vous permettra à tous les deux d’avoir le contrôle sur votre propre vie. Communiquez régulièrement ; vos besoins et les siens pourraient changer. Vous formez une équipe et vous devriez toujours maintenir un dialogue ouvert.

Pour permettre à l’aidé de se sentir bien lorsque vous vous occupez de lui, assurez-vous qu’il conserve un maximum d’autonomie.